La tendance est en ce moment de concilier voyage et activités sportives. En la matière, les randonnées en VTT gagnent à être connues et invitent à de vraies immersions dans des paysages naturels authentiques. Et quoi de mieux que Madagascar pour vivre une telle expérience.

VTT, kézako ?

Apparu avec le Mountain Bike, le VTT se pratique surtout dans les forêts ou les chemins plutôt accidentés, à la différence du vélo classique qui se pratique sur le bitume.

Cette activité qui a débuté dans les années 90 connaît aujourd’hui un grand essor grâce à son côté technique et physique. Les pistes escarpées, monotraces et autres sentiers battus constituent les meilleurs endroits pour faire du VTT.

Par contre, ce sport ne s’adresse qu’aux personnes maîtrisant parfaitement l’art du vélo en raison des nombreux obstacles à parcourir. Il demande une certaine condition physique à plus forte raison s’il est question de randonnée où là, l’endurance est de la partie.

Le Grand Nord de Madagascar en VTT

Madagascar compte plusieurs coins de paradis perdus propices au VTT. Cependant, rien ne vaut la découverte du Grand Nord qui plaît pour ses paysages contrastés.

Les vététistes sillonneront les bords de mer, avant de fréquenter les pistes puis les terrains plus montagneux. Allant des descentes techniques à la latérite roulante en passant par les single-track, les sessions sont prometteuses.

Les circuits peuvent débuter par Diégo-Suarez pour continuer sur la Montagne d’Ambre, puis Ambanja, Antanambao pour finir sur l’île paradisiaque de Nosy-Be.

L’idéal est de toujours être accompagné d’un guide local afin d’être sûr de dénicher les cadres les plus idylliques.