Vitrine touristique de Madagascar, l’ile de Nosy-be éveille la fascination par la beauté de ses paysages, de ses plages et sa végétation luxuriante. Entre mer et nature, cette destination fait notamment le bonheur des amoureux de plongée sous-marine.

Un coin de paradis perdu

Ile volcanique, Nosy-Be se trouve dans la baie d’Ampasindava, au large de Madagascar. L’archipel est composé de plusieurs petites îles, dont Nosy Sakatia, Nosy Komba, Nosy Iranja, Nosy Fanihy, Nosy Tanikely sans oublier les archipels des Radama et des Mitsio.

Bien que le soleil soit au rendez-vous toute l’année, il est préférable de s’y rendre de mai à octobre pour éviter les saisons de pluie. Une bonne manière ainsi de profiter de la pléthorique d’activités proposées par l’île.

La plongée sous-marine est un incontournable. Les fonds marins y sont de véritables trésors recelant des coraux d’une beauté fascinante sans oublier les poissons hauts en couleur de type raies mantas, barracudas, tortues… L’occasion de se lancer dans la foulée dans des activités de pêche.

Des excursions sur terre sont aussi organisées pour découvrir la Réserve de Lokobe, les lacs sacrés ou le Mont Passot. Une halte s’impose ensuite sur les plages idylliques de sable blanc et à la mer turquoise. Ici, détente et farniente trouvent tout leur sens.

Une variété de moyens de déplacement

L’île est desservie par plusieurs compagnies aériennes et reste accessible directement depuis l’Italie, l’île de la Réunion, Mayotte et même Paris. Sinon, un départ depuis la capitale Antananarivo reste envisageable.

Pour se déplacer facilement en ville, les tuk-tuks sont conseillés et pas chers mais il ne faut pas hésiter à négocier. Sinon, il existe aussi les taxis dont le prix dépend des destinations. Il est possible de louer des scooters ou des voitures pour garder une certaine autonomie.

Les déplacements d’îles en îles s’effectuent quant à eux dans des bateaux qui sont nombreux à sillonner l’archipel quotidiennement.